Les parcs

Évry est une ville verte par excellence, avec ses nombreux parcs, jardins et balcons fleuris. Un patrimoine naturel minutieusement entretenu et sans cesse enrichi, ce qui lui a permis d’obtenir très rapidement les 2è et 3è fleurs au concours des villes et villages fleuris. Découvrez ici les grands parcs du territoire. 

 

Le Parc des Coquibus

Urbanisme - parc des coquibus

Evry, ville nouvelle, a été conçue avec la ferme intention de sauvegarder ces anciens espaces verts et d’en créer de nouveau. L’objectif : que chaque Évryen puisse facilement y accéder et se promener dans la ville à l’abri du bruit et des nuisances provoquées par les véhicules motorisés. C’est le cas du parc des Coquibus et du parc Henri Fabre, véritable coulée verte qui relie les quartiers au Centre Ville.

Ce parc de 20 hectares tient son nom de la Grange « coq qui but », lieu de stockage des récoltes sur le bois. Aujourd’hui il conserve de son passé, le nom de Coquibus et un espace forestier très singulier pour un parc à la française! Ce parc fut réalisé à partir du bois de chasse de la famille noble du château du Petit Bourg et du parc créé par le maréchal de Raies pour ses promenades à cheval.

Afin de l’ouvrir aux Evryens, le cheminement initial composé de trois allées (l’allée du Marquis de Raies, des Rhododendrons, et des Charmes) a été complété par quatre allées traversières (l’allée Traversière, la Promenade du Grand Coquibus, et l’allée Haute) et une allée médiane (l’allée Polaire).

Ainsi, des chênes, bouleaux, érables et tilleuls habités par les écureuils côtoient de grandes étendues de pelouse bordées de platanes. Des larges allées permettent de rejoindre le centre-ville depuis le quartier des Aunettes et des Epinettes. Aires de jeux, grandes plaines gazonnées, accès pour handicapés… font de ce parc un lieu privilégié par les promeneurs, mais aussi les manifestations culturelles, sportives et associatives.

C’est également un lieu de mémoire avec, notamment, l’Allée des Justes et l’Allée Dumas.

 

Le Parc des Tourelles

Urbanisme - Parc des tourelles - espaces verts

Blotti dans le vieil Évry, le parc des Tourelles, qui a abrité l’ancien château de la Folie Barbot a été inauguré le 13 juin 2009. Des travaux ont permis de rénover totalement le parc de l’ancien pavillon du gardien. Ce parc de 11 hectares compte de nombreuses essences comme ses platanes à l’écorce banche, ses pins parasols, ses tilleuls, ses superbes sequoias et hêtres pourpres centenaires, sans oublier son majestueux Cèdres du Liban.

 

Le Parc Bataille

Urbanisme - Patrimoine - Histoire - Château bataille

D’une superficie de huit hectares, ce parc à l’anglaise fait partie de la propriété du château de Grand Bourg. Le parc abrite les ateliers d’arts plastiques de la Communauté d’agglomération. De nombreuses essences y vivent, dont des centenaires : hêtres, charmes, érables, tilleuls, marronniers, platanes, ifs, et un Gingko Biloba de 30 ans.

 

Le Parc Henri Fabre

Urbanisme - parc henri fabre - espaces verts

Ce parc, surnommé la Coulée verte, fait 15 hectares et vous permet de vous rendre du centre-ville aux autres quartiers d’Evry en 15 minutes, sans rencontrer une seule voiture grâce à ses passerelles, ses souterrains, et ses cheminements réservés aux piétons et aux cyclistes. Ses petits vallons sont habillés de nombreux conifères.

 

Le Parc des Loges

Urbanisme - parc des loges - espaces verts

Conçu en un demi cercle de 15 hectares de verdure, ce parc abrite cuvettes et buttes, avec une plaine pour les jeux de balle et les pique-niques en famille. Ses allées bordées de grands saules vous mènent à des espaces plantés de pins noirs, ou sur de larges étendues de feuillus, tels les Catalpas et les arbres de Judée.

 

Le Parc Pompidou

Urbanisme - parc Pompidou - espaces verts

D’une superficie de 1,7 hectares d’espaces arborés, il abrite deux maisons bourgeoises des XVIIIème siècle et XIXème siècles où résident le Foyer Club, l’U.R.E et le service Seniors et Maintien à domicile de la Ville. C’est le lieu régulier de nombreuses manifestations festives tout au long de l’année et un havre de paix, le reste du temps, pour ceux qui souhaitent s’y ressourcer. Ce parc abrite un tulipier centenaire.

 

Les bords de Seine

Urbanisme - parc des bords de seine - missak manouchian - espaces verts

Les bords de Seine sont le lieu privilégié des ballades romantiques ou des dimanche en famille… A pied ou à vélo, partez à la découverte des charmes d’Evry, au fil de l’eau. Un pont pour enjamber la Seine. Le Pont de Soisy fut détruit par l’armée de l’occupation en 1944. Les alliées le remplacèrent par un pont flottant de bateaux. À la libération, il fut remplacé par un pont suspendu en bois. Ce n’est que dans les années 60 qu’il prit sa forme métallique actuelle. L’écluse d’Evry, construite en 1906, mesure 180m de long et 16m de large. Elle permet le passage de 9 bateaux par jours. En 2004, une seconde écluse fut remise en service.

Un parc en Bord de Seine

Un parc de 8 hectares, doté d’une aire de pique-nique et de jeu, est le point de départ idéal d’une agréable promenade. Dénommé Parc Missak Manouchian, il est un lieu de mémoire dont le revêtement rouge sang rappelle l’arrestation, le 16 novembre 1943 près du pont de Soisy, de Missak Manouchian, chef des FTP-MOI (réseau des Francs Tireurs et Partisan de la Main d’Œuvre Immigrée) par les brigades spéciales de la police française, commandées par la Gestatpo. À son entrée, des détails de l’affiche rouge produite par la Gestapo dénonçant la Résistance sont apposés sur des « totems ».

Afin de poursuivre votre promenade, il vous suffit d’emprunter le chemin de Halage bordé de saules. Au fil des écluses et des ponts, vous pourrez rejoindre Corbeil, Ris-Orangis ou la Forêt de Sénart tout en admirant les canards, cygnes, hérons et oies sauvages…

Accès : De la gare du vieil Evry (gare d’Évry, ligne D du RER), rejoindre le parc en bord de Seine en empruntant le rue Robert Pissonnier.

 

Infos

Service des Espaces Verts

Centre Technique Municipal – CTM