Cure de jouvence pour Patton

Le pont Patton a retrouvé sa jeunesse ! Depuis près d’un an, des travaux de renforcement du pont enjambant la Seine et reliant Évry à Etioles sont menés par le Conseil départemental de l’Essonne. Une opération complexe menée dans les entrailles de la structure. Visite guidée ! 

210m de long, 14m de large, entre deux rives de la Seine, il fait partie du patrimoine architectural de l’Essonne. Seuls deux autres ouvrages comme celui-ci existent dans le département. Depuis 1973, le pont qui relie Évry et Étioles vit sans encombre. Seulement voilà avec 10 000 véhicules supportés par jour, et après plus de 40 ans de service, des travaux étaient nécessaires pour renforcer sa structure. Une opération menée et financée par le Conseil départemental de l’Essonne à hauteur de 2,7 millions d’euros.

« Sur cet ouvrage, nous nous sommes aperçus qu’il y avait quelques fissures et un léger affaissement. Nous avons procédé à des mesures. Puis nous avons déclenché les travaux pour renforcer l’ouvrage ».

« À l’époque de sa construction, les ingénieurs ne maîtrisaient pas toutes les contraintes techniques, et nous pouvaient pas anticiper cet affaissement ».

Patrick Bidault – Ingénieur ouvrage d’art – Conseil départemental de l’Essonne

Depuis le mois de février 2016 et après une première phase de montage des échafaudages sous le pont, une équipe d’une bonne dizaine d’ouvriers de l’entreprise Bouygues TP travaillent pour renforcer la structure du pont.

Pont Patton - 15-02-2017

Du sur-mesure

Sur les échafaudages, à une dizaine de mètres au-dessus de l’eau, les ouvriers du chantier munis de leurs baudriers orange vont et viennent d’un bout à l’autre du pont. Depuis les bords de Seine, c’est la face visible du chantier. Mais pour réparer la structure, c’est dans ses entrailles que tout se passe.

« Pour renforcer le pont nous procédons en deux temps. D’abord, on installe de la fibre de carbone que l’on applique sous forme de bandes tout le long du couloir, cela représente plus de 3 kms de fibre. Ensuite, on installe des câbles supplémentaires qui sont tendus d’un bout à l’autre du pont et qui sont ancrés dans de grands massifs de béton que nous avons coulé sur place ».

Samy Ammar – Chef de Groupe chez Bouygues Travaux Publics RF-VSL France

Pont Patton - 15-02-2017

A l’intérieur le passage est parfois très étroit. De quoi compliquer un peu plus les opérations.

« Nous avons dû nous adapter à ces contraintes d’espaces et aux gros tuyaux qui passent à l’intérieur de la structure, notamment ceux des eaux usées ».

Samy Ammar – Chef de Groupe chez Bouygues Travaux Publics RF-VSL France

 

Pont Patton - 15-02-2017

Après plusieurs mois de travaux, les opérations sont presque terminées. D’ici deux semaines, les câbles seront tendus puis, un test de charge sera effectué. Objectif : charger le pont avec plusieurs camions pour vérifier la résistance de la structure. Dès la mi-mars les travaux seront terminés et le pont de l’Avenue du Général Patton aura retrouvé une nouvelle jeunesse.