Grand Paris Sud adopte son projet de territoire

Le Conseil communautaire de Grand Paris Sud a adopté à l’unanimité, mardi 27 juin, son Projet de territoire.

Cette feuille de route caractérise l’agglomération comme un territoire des possibles : territoire d’audace, territoire apprenant, territoire à économie positive. Quatre grands axes stratégiques structurent ce Projet : 1 les transports, 2 l’économie, 3 la culture et le sport, 4 la qualité de vie. Voici les principaux objectifs du Projet dans chacun de ces quatre domaines.

Des transports qui connectent et relient

  1. améliorer la liaison RER D vers et depuis Paris
  2. développer les liaisons vers les grands pôles régionaux (tram 12 express, transport en commun en site propre sur la RN 7 et TZen 2 notamment
  3. développer l’offre de mobilité locale

L’économie et la formation au service de la valeur du territoire et de l’emploi

  1. développer l’activité économique et l’emploi
  2. soutenir le développement économique par un guichet d’entrée unique et une offre d’accompagnement structurée en parcours
  3.  développer la formation tout au long de la vie en misant sur des filières de performance et des secteurs à potentiels et l’apprentissage
  4. réorganiser, rénover, spécialiser et équiper les zones d’activités
  5. organiser le commerce, depuis les grands centres commerciaux jusqu’aux magasins de proximité
  6. accompagner les demandeurs d’emploi via un dispositif global cohérent de rapprochement de l’offre et de la demande locales.

La culture, le sport et l’envie d’apprendre à tout âge

  1. développer l’enseignement supérieur et professionnel en appui sur les écoles d’ingénieurs existantes et les universités, en soutenant la création de filières en lien avec le bassin d’emplois, en organisant la coopération interdisciplinaire et en impulsant une synergie Créteil-Évry-Saclay
  2. soutenir l’action éducative des communes
  3. mettre en œuvre un dispositif de seconde chance, palliatif mais aussi préventif, en anticipation des mutations technologiques du monde du travail
  4. faire du sport un facteur de bien-être, d’unité et de rayonnement.

La qualité de vie au quotidien

  1. mobiliser la transition écologique au service de la qualité de vie
  2. requalifier les quartiers ANRU dans une approche intégrant les transports, le commerce, l’insertion, et en articulant la rénovation, le peuplement et l’efficience des bailleurs
  3. proposer des parcours résidentiels

Michel Bisson, président délégué de Grand Paris Sud, qui présentait la délibération, a résumé la démarche en ces termes :

« Ce Projet porte une vision à long terme pour Grand Paris Sud : être un territoire des possibles, catalyseur de réussites, au service de ses communes, de la Métropole et de la Région, de ses habitants, de ses acteurs locaux. Il est appelé à devenir une feuille de route opérationnelle à l’échéance de 3 à 5 ans et une méthode. »

 

Consultez la présentation du projet de territoire de l’agglomération (PDF)

Communiqué de presse