Une nouvelle génération de logements

À deux pas de l’université, la résidence Marianne a été inaugurée le 18 avril dernier. Un concept innovant qui offre un habitat permettant aux seniors de bien-vivre chez eux tout en favorisant une vie sociale épanouie.

16 rue du Père Jarlan

Depuis qu’ils habitent au n°16 de la rue du père André Jarlan, Yollande et Jean Renard ne tarissent pas d’éloges sur leur nouvel appartement transformé, en ce jour d’inauguration, en appartement témoin pour les officiels. Une cuisine ouverte sur le salon, deux chambres, des sanitaires adaptés et une large terrasse, déja fleurie, donnant sur le cœur de l’îlot «Art de Vivre», qui compte aussi une résidence étudiante, des appartements en accession à la propriété et à deux pas du futur groupe scolaire Aimé Césaire. Le 18 avril dernier, Francis Chouat, Maire d’Évry-Président de la Communauté d’agglomération Évry Centre Essonne, Serge Aguilar, Directeur de l’Opievoy, Éric Vialatel, Président des Maisons de Marianne et le Premier Ministre Manuel Valls, inauguraient en présence de nombreuses personnalités et des résidents de ce programme, une nouvelle formule de logements. Une résidence sociale de 103 logements particulièrement adaptée aux seniors, qui complète ainsi l’offre résidentielle du centre-ville d’Évry.

Modernité et proximité

Rose habitait à Corbeil et avoue être ravie d’avoir passé le cap : «je suis séduite par le concept. On est chez soi tout en étant pas seule et pas isolée». Pour Marcelle Leprince, adhérente de l’URE depuis 28 ans et qui a eu l’honneur de couper le ruban d’inauguration, c’est «un bonheur ! L’appartement est mieux organisé, je n’ai plus l’escalier de mon ancien logement qui m’empêchait de sortir de chez moi.» Et Mauricette de souligner : «Mon ancien appartement était très bruyant, ici, on entend une mouche voler, c’est moderne, coloré et clair, c’est parfait pour moi qui vit toute seule ». Un mois après l’ouverture de la résidence, près des trois-quarts des logements sont déjà occupés par des locataires – 80 % sont Évryens – enchantés par la qualité des logements, les services proposés, leur situation en centre- ville. «J’adore mon nouvel appartement, confie Josette. Après avoir habité 32 ans à Évry, avec mon mari, nous sommes allés vivre à Albi, mais je ne m’y plaisais pas. Nous étions isolés. Évry c’est ma ville. Il y a tout, les transports, la proximité des commerces, de Paris, je retrouve la liberté.» Elle en a aussi profité pour se rapprocher de sa maman Marcelle Leprince et sont dorénavant voisines. «Le concept, même s’il évoque encore des réticences, séduit, confie Christel Brunet des Maisons de Marianne. Les seniors confondent souvent ces résidences avec des maisons de retraite, alors que ces logements visent des personnes soucieuses de se simplifier la vie et de conserver des liens sociaux.»

Une réponse à l’isolement

Les logements permettent aux résidents de faire la cuisine, de recevoir et de mener leur vie de façon totalement indépendante tout en ayant l’opportunité de rencontrer d’autres locataires pour des sorties ou des activités. Sur place, elles peuvent compter sur la présence permanente d’un gardien et bénéficier d’un « bouquet de services » qui a été élaboré en étroit partenariat avec les services de la Ville et les associations du territoire : aide à domicile, coiffure, esthétique, télésurveillance, aide aux petits travaux quotidiens, portage des repas à domicile, livraison de courses et de médicaments… Bien plus qu’un toit, cette résidence est un lieu de vie. Situé au rez-de-chaussée, l’espace de vie collectif attenant à la tisanerie est joliment meublé. « C’est un endroit agréable pour prendre un café ou pour pratiquer des loisirs avec les autres, confirme Liliane. Je connais déjà toutes mes voisines. Parfois nous faisons des courses ensemble ou nous restons ici pour discuter ou prévoir des activités ». Nul doute qu’elles seront conviviales et festives…

Infos pratiques

>>> À consulter : Maisonsdemarianne.fr

Tél : 01 41 02 09 82