Fresque de Combo - coexist

Les lieux de culte

À Évry, de nombreuses religions coexistent dans le respect des valeurs laïques républicaines, pour que chacun puisse vivre pleinement sa foi. La Ville accueille la seule cathédrale construite au XXe siècle, la deuxième mosquée de France, une synagogue, plusieurs lieux de cultes protestants et catholiques et la plus grande pagode d’Europe. 

La Laïcité, ciment du vivre-ensemble à Évry

Profondément attachée à la République et à ses valeurs de Liberté, Égalité et Fraternité, Évry réaffirme sa défense de la laïcité. Affirmée dans les écoles, collèges et lycées par la Charte de la laïcité qui rappelle les principes fondamentaux de la République française, elle l’est aussi avec le Pacte Républicain et Laïque adopté par le Conseil municipal en avril 2016. Par la suite, la Ville a créé un Conseil Citoyen Local de la Laïcité. Cette liberté de croire ou de ne pas croire cimente notre vie ensemble !

La cathédrale

En 1988, Monseigneur Herbulot décide d’édifier une cathédrale à Évry. Le projet est confié à l’architecte suisse-italien Mario Botta, qui opte pour une construction en briques désormais caractéristiques du Centre-Ville. Achevée en 1996, la cathédrale est un double cylindre taillé en biseau de 35 mètres de haut et de 37 mètres de diamètre, composé de 800 000 briques rouges et coiffé de 24 tilleuls argentés bordant une verrière qui capte la lumière du jour. Le pape Jean-Paul II a célébré la dédicace de la Cathédrale de la résurrection en 1997.

Cathédrale de la Résurrection

La synagogue

Lors de la naissance de la Ville Nouvelle, les membres de la communauté juive d’Évry devaient se déplacer à Paris, Ris-Orangis ou Savigny-sur-Orge pour participer aux différents offices de l’année. Avec le développement d’Évry et la venue de nouveaux habitants, l’Aciee, association culturelle israélite d’Évry et de ses environs, s’est créée en 1973. Rapidement, le conseil d’administration et les membres de l’association décidèrent de construire un centre communautaire inauguré en 1981.

Synagogue d’Évry

La pagode

L’édification de la grande pagode Khanh-anh a débuté en 1996. Les matériaux et décorations (autels et statues) qui la composent proviennent de petites entreprises artisanales d’Asie. C’est le cas pour la toiture, par exemple, dont les tuiles fabriquées en Chine selon des procédés ancestraux ont été posées par des artisans chinois spécialisés. Une imposante statue de Bouddha parée d’or (4 mètres de haut et 5 tonnes) de fabrication thaïlandaise, trône dans l’édifice. Ce lieu de culte est la plus grande pagode d’Europe et le siège de la Congrégation bouddhique européenne. La pagode, bénie par le Dalaï Lama en 2008, accueille également une médiathèque, un musée et propose de nombreuses activités culturelles et sociales.

Pagode Khánh-Anh

La mosquée

La Mosquée d’Évry-Courcouronnes est à la fois un lieu de culte et un centre culturel islamique. Sa conception architecturale est issue de la pure tradition arabo-musulmane contemporaine : stuc, mosaïques, marqueteries et bois sculptés, sols dallés de marbre… Cet édifice, dont le chantier s’est achevé en 1994 après dix ans de travaux, a été financé par des donateurs privés et institutionnels dont les principaux furent le roi Hassan II du Maroc et le roi d’Arabie Saoudite. La grande salle de prière peut accueillir 1 500 personnes. Le centre culturel islamique reçoit en moyenne mille visiteurs par mois qui peuvent découvrir les expositions qui sont régulièrement organisées.

Mosquée d’Évry-Courcouronnes