Dépôts sauvages : tous responsables !

Les dépôts sauvages sont un véritable fléau contre lequel la Ville se mobilise en engageant des agents, des prestataires spécialisés et en investissant massivement. Une nouvelle campagne d’affichage courant février remettra en lumière le risque encouru pour les contrevenants. 

Un délit passible de 3000€ d’amende pour toute personne prise sur le fait… L’annonce paraît purement factuelle et rarement suivie d’effet. Pourtant, plusieurs personnes ont depuis l’été dernier fait l’objet d’arrestations par la Police municipale en déposant de vieux canapés, gravats, matériel électroménager de petits ou gros volumes sur l’espace public.

À l’échelle du territoire d’Évry, une première campagne d’affichage, l’installation de panneaux dissuasifs mentionnant le montant de l’amende encourue et le déploiement d’un dispositif de vidéo surveillance ont permis de faire sensiblement diminuer les dépôts sauvages. Le nombre de procès verbaux intentés aux contrevenants depuis le mois de septembre 2018 a quant à lui considérablement augmenté. En  2018, 520 tonnes de dépôts sauvages ont été collectées, acheminées et traitées.

Un chiffre légèrement en baisse tout de même grâce au travail de sensibilisation mené avec les bailleurs, et à la prévention réalisée par les médiateurs et la brigade de l’Environnement de la Police municipale.

En dépit de ces indices légèrement positifs, les dépôts sont très difficiles à éradiquer et la Ville y consacre toujours davantage de moyens.

De nombreuses solutions existent pourtant pour se débarrasser de ses déchets, en respectant les jours de ramassage des encombrants, en se rendant dans l’une des déchetteries du réseau.

Retrouvez les dates de ramassage des encombrants et les déchets qui ne sont pas collectés sur evry.fr et grandparissud.fr (rubrique « Calendriers de collecte des déchets »).

Plus d’infos ICI