Champs-Élysées : les habitants entendus

Lors de la réunion publique du 25 mai, Francis Chouat a annoncé un land’action global pour répondre aux préoccupations des habitants du quartier des Champs-Élysées. Engagements concrets pour une réunion attendue.

 

Salle comble pour la réunion publique des Champs-Élysées le 25 mai dernier. Habitants, représentants d’associations, membres du Conseil Citoyen de quartier et du Collectif des Champs-Élysées ont répondu nombreux à ce rendez-vous proposé par la Ville. L’occasion pour le Maire, Francis Chouat, de faire le point sur des questions qui avaient suscitées de vives émotions lors d’une précédente réunion avec les habitants en octobre 2015. Conscient de vos attentes et de leur sentiment d’abandon, le Maire a donc souhaité apporter des réponses concrètes sur des questions sensibles à l’instar des résidences sociales ou de l’immeuble du Républicain. Étaient également à l’ordre du jour les engagements pris par la Ville et ses partenaires pour l’amélioration du cadre de vie et des espaces publics du quartier.

1 – Le Républicain : l’issue se rapproche

La procédure « d’abandon manifeste » de ce bâtiment a été engagée par la Ville en 2015. Aujourd’hui, toutes les pièces nécessaires à son acquisition ont été transmises en préfecture afin que la cession de ce bien, pour lequel la Ville se porte acquéreur au prix estimé par les Domaines (2,15M€), soit déclarée d’utilité publique (DUP). Une fois propriétaire, la Ville estime pouvoir entreprendre des travaux de démolition à l’horizon du premier semestre 2017. Conformément au Plan Local d’Urbanisme (PLU), la Ville souhaite y développer un projet commercial. Plusieurs porteurs de projet se sont déjà manifestés, notamment l’enseigne Grand Frais.

Champs-Élysées - urbanisme

2 – La question des résidences sociales

Le Maire a annoncé qu’il n’y aurait aucune décision de reconstruction de résidence sociale tant que d’autres villes ne prendront pas leur part à l’effort nécessaire. Par ailleurs, le projet de résidence sociale dans l’ancien centre de dialyse (1, rue Soljenitsyne) est abandonné. Un projet de transformation de cet immeuble en logements en accession est à l’étude. Enfin, l’État a acté le changement de gestionnaire de la résidence sociale du Champtier du Coq et du foyer Soljenitsyne.

Champs-Élysées - urbanisme

3 – Efidis et Promogérim
La Ville s’était engagée à contacter le promoteur Promogerim pour connaître ses intentions relatives à la poursuite éventuelle du projet immobilier de la rue Soljenitsyne. Le promoteur se retire mais la Ville poursuivra le travail avec les habitants pour concevoir un projet qui s’intègre dans le quartier. Par ailleurs, le bailleur Efidis s’est engagé à réaliser de nombreux travaux sur son patrimoine (porte d’accès des halls, enlèvement d’épaves, espaces verts, interphones…).

Champs-Élysées - urbanisme

4 – L’amélioration du cadre de vie

D’importants investissements sur les espaces publics, pour un budget estimé à plus de 1,2M€, seront réalisés dans plusieurs secteurs du quartier afin d’y améliorer le cadre de vie, notamment aux abords du groupe scolaire, dans les rues de Sion et Henri Dunant, sur la place Troisdorf et les cheminements piétons la reliant à la place Victor Hugo. Les premières interventions devraient débuter pour le printemps 2017.