Les secrets de l’Océan !

C’est une expédition scientifique unique en son genre ! Partie du port de Lorient le 28 mai 2016, la goélette Tara va sillonner l’Océan Pacifique pendant plus de deux ans. À son bord, des dizaines de scientifiques du monde entier avec un seul objectif : ausculter la biodiversité des récifs coralliens. Parmi eux, des membres du Genoscope d’Évry. Récit d’une aventure scientifique grandiose à l’occasion de la Fête de la Science.

 

Deux ans d’expédition, 100 000 kms, 70 escales, 40 archipels, 30 pays à visiter et 40 000 échantillons à récolter… Une mission scientifique colossale ! Depuis le 28 mai 2016, la goélette Tara sillonne l’Océan Pacifique. Objectif : ausculter de manière inédite la biodiversité des récifs coralliens et leur évolution face au changement climatique et aux pressions anthropiques (liées à l’espèce humaine). À son bord, une équipe scientifique interdisciplinaire coordonnée par le CNRS et le Centre Scientifique de Monaco (CSM). Parmi eux, Julie Poulain, une biologiste du Genoscope d’Évry. Durant toute la durée de l’expédition, elle et une autre de ses collègues, Valérie Barbe, vont se relayer pour assurer les prélèvements en mer et l’analyse en laboratoire des échantillons de corail.

 

Julie Poulain, biologiste au Genoscope : « Dévoiler la diversité du corail »

100 000 kms ! Une telle expédition scientifique n’avait jusqu’alors jamais été réalisée. Objectif : couvrir la plus grande partie de l’Océan Pacifique, une zone où se concentre plus de 40% des récifs coralliens de la planète. D’Est en Ouest et du Nord au Sud, l’expédition passera du canal de Panama à l’archipel du Japon (2016-2017) puis de la Nouvelle Zélande jusqu’en Chine (2017-2018). Au cours de cette grande aventure, les scientifiques comme Julie s’intéresseront à la diversité biologique du corail et à leur capacité de résistance et d’adaptation.

 

Julie Poulain, biologiste au Genoscope : « Des échantillons précieux »

Chaque jour, des centaines de litres d’eau sont collectés puis filtrés soigneusement. Ce n’est que quelques semaines plus tard que les échantillons seront analysés notamment au sein des laboratoires de Julie Poulain au Genoscope d’Évry. Une seule idée en tête : dévoiler les mystères jusqu’ici cachés de ces écosystèmes, leur passé, leur présent et prévoir leur évolution dans les années futures.

 

Julie Poulain, biologiste au Genoscope : « Le corail réagit aux changements de températures »

Les milliers de données récoltées serviront aussi à interpeler la communauté scientifique et à sensibiliser la société sur l’évolution de ces écosystèmes qui ont déjà, pour certains, été impactés par le changement climatique. Des millions de personnes dépendent chaque jour de la bonne santé de ces récifs.

 

Suivez en direct l’expédition Tara Pacifique

 

À l’occasion de la Fête de la Science, Le Genoscope vous ouvre ses portes le 15 et 16 octobre prochain

 

 

  • Carte de l'expédition.
    Carte Tara Expédition.

  • L'expédition à Rangiroa, un atoll de l'archipel des Tuamotu en Polynésie française.
    Photo : Maggy Nugues - CRIOBE.

  • Photo : Hope Films France.

  • Corail Millepora-platyphylla.
    Photo : Lauric Thiault.

  • Pompage et filtration de l'eau de mer.
    Photo : Maeva Bardy.

  • Escale de l'expédition à Miami.
    Photo : Maeva Bardy.

  • Sur la banquise.
    Photo : F.Latreille.