Un sucre révolutionnaire !

Un sucre aux propriétés incroyables qui pourrait un jour mettre fin aux maladies comme le diabète ! Après plusieurs mois de recherche, une quinzaine d’étudiants en sciences des universités d’Évry et de Paris-Saclay, réunis au sein du groupe IGEM Évry, vont présenter, ce vendredi 10 novembre, leur innovation au prestigieux concours international de biologie synthétique, IGEM, à Boston, aux États-Unis. evry.fr est allé à leur rencontre avant leur départ ! 

 

« Ces derniers temps, on passe notre vie dans les laboratoires« , expliquent Jérémy et Rose, membres du groupe IGEM Évry, un collectif d’une quinzaine d’étudiants en sciences des universités d’Évry et de Paris-Saclay. Objectif : la perfection pour le prestigieux concours international de biologie synthétique, Giant Jamboree – IGEM, qui a lieu chaque année à Boston, aux États-Unis. Cette semaine, du 7 au 10 novembre, plus de 300 équipes présenteront leur innovation dans des domaines scientifiques différents.

Pour leur permettre de réussir, les jeunes apprentis scientifiques sont encadrés depuis plusieurs mois par des chercheurs, et disposent d’un laboratoire et de machines spécialisées mis à leur disposition par Genopole à Évry.

 

Un sucre qui vaut de l’or !

Pour convaincre le jury, nos jeunes scientifiques ont de vrais arguments et un projet qui pourraient bien leur permettre de décrocher la médaille d’or : un sucre révolutionnaire, le psicose. Doté d’un fort pouvoir sucrant, mais non assimilable par l’organisme, ce sucre pourrait un jour permettre de combattre le diabète.

« Ce sucre est déjà produit par les industriels de manière chimique mais avec un coût élevé. Notre projet a été de le produire de manière biologique avec un coût réduit ».

Rose Berthome, leader de l’équipe IGEM Évry.

« Ce sucre possède 70 % du pouvoir sucrant d’un sucre classique et il a l’avantage de ne pas être stocké par l’organisme. On pourrait facilement l’utiliser dans des plats préparés par exemple pour réduire l’apport global de sucre dans notre alimentation ».

Jérémy Armetta, membre IGEM Évry.

 

Urgence contre le diabète !

« D’ici à 2025, on estime que près de 7% de la population mondiale sera touchée par des maladies comme le diabète. C’est pour répondre à ces enjeux de société urgents que nous avons décidé de nous engager dans cette aventure de recherche ».

Yannis Khenniche, membre IGEM Évry.

En 2012 et 2013, leurs prédécesseurs avaient obtenu la médaille d’or. L’année dernière, les étudiants membre de l’équipe IGEM 2016, avaient décroché une médaille de bronze pour leur plastique biodégradable en 80 jours.

 

L’équipe IGEM Évry 2017