Éducation à Évry-Courcouronnes : nos grands principes

Évry-Courcouronnes, ville éducative de référence ! Depuis longtemps, la Ville d’Évry-Courcouronnes mène une politique dynamique, dédiée à l’enfance, et s’est dotée de nombreux équipements pour répondre aux besoins des petits Évry-Courcouronnais. Territoire jeune par définition, la municipalité investit pour son avenir !

Évry-Courcouronnes est engagée depuis de nombreuses années avec volontarisme pour faire de l’Éducation un moteur de son développement au service de la réussite des enfants, et avec l’ambition que l’école de la République soit bien l’école de tous. Premier budget de la Ville, les politiques éducatives représentent 30% de ses 94 millions d’euros annuels. Évry-Courcouronnes fait de la réussite de ses enfants un enjeu majeur. 9000 élèves fréquentant les bancs de des 55 écoles pour 72 000 habitants. Nous investissons pour l’avenir de notre territoire.

Les grands principes de notre action

 

La République pour tous

Avec une moyenne d’âge de 27 ans, Évry-Courcouronnes a fait de sa jeunesse et de l’éducation le moteur de son développement ! Objectif : la réussite de tous ses enfants. Au cœur de la République, l’école, au-delà de l’apprentissage indispensable des savoirs, connaissances et compétences élémentaires est le creuset de la citoyenneté, essentiel à la transmission de ses valeurs.

L’égalité entre les élèves, offrir les mêmes chances de réussite à chacun, doit en être l’un des composants essentiels. Chaque enfant, quelles que soient ses ressources, peut bénéficier d’un enseignement dans des conditions égales. Aux côtés de l’Éducation nationale, Évry-Courcouronnes agit pour leur réussite et leur épanouissement. Cette rentrée scolaire sera la troisième sous le signe de la refondation de l’Ecole de la République.

Dans cette optique, la Ville d’Évry-Courcouronnes finance les écoles, soutient les projets des équipes enseignantes (sorties scolaires, aide matérielle et logistique, etc.) et propose un accueil péri et extra-scolaire répondant à leurs besoins et aux attentes des parents. Également engagée auprès des collèges et lycées, elle subventionne des projets pédagogiques valorisant la citoyenneté et encourage les découvertes institutionnelles proposées aux élèves.

Un accompagnement pour la réussite de tous

L’école républicaine, gratuite, laïque et obligatoire : une réalité à Évry-Courcouronnes ! De nombreux dispositifs municipaux vont dans ce sens :

LE GIP SAE

Courcouronnes est une « ville laboratoire » à l’initiative de projets innovants afin que chaque jeune trouve sa place dans la société. Le Groupement d’Intérêt Public Stratégie d’Action Éducative (GIP-SAE), créé en 2010, est une structure juridique dédiée, chargée d’assurer la mise en œuvre de la Stratégie d’Action Éducative, un outil partenarial, de développement, de conduite de projets et de co-production éducative.

• Objectifs

• Créer un partenariat mieux partagé entre tous les acteurs de l’éducation, publics ou privés
• Permettre à tous les jeunes d’acquérir une formation minimale afin de se réaliser, de travailler, de rêver et d’occuper une place dans notre société en dépit de situations familiales et sociales souvent d’une extrême complexité.

• Les défis du GIP-SAE

• Famille et parentalité
• Persévérance scolaire et formation tout au long de la vie
• Citoyenneté
• Solidarité et environnement
• Accès aux pratiques culturelles, artistiques et sportives

• Les actions

• Le Programme de Réussite Éducative (PRE) :
Parcours personnalisé, basé sur la libre adhésion et prenant en compte l’enfant, âgé de 2 à 16 ans, dans sa globalité et dans sa singularité.
• Le Bus des parents :
Espace dédié se déplaçant d’école en école dans lequel les parents peuvent exprimer leurs doutes, leurs maladresses et parler de leur rapport à l’autre sans être jugé.
• Alternative Suspension :
Dispositif offrant aux élèves suspendus et aux établissements des outils permettant de transformer le temps passé à l’extérieur de l’école en succès global pour l’élève, à la fois face à lui-même et face à l’école.
• Les Journées pour la réussite éducative et la persévérance scolaire (JREPS) :
Organisées durant plusieurs jours, elles sont l’occasion d’encourager les jeunes, de les féliciter pour leurs efforts, d’écouter leurs motivations et leurs aspirations.
• Parler Bambin :
Dispositif de prévention précoce mis en œuvre dans les structures Petite enfance, dont l’objectif est de créer les conditions favorables pour accompagner chaque enfant dans le langage.
• Culture du cœur :
Permanence de l’association Culture du cœur au sein du GIP-SAE. L’association distribue des invitations aux familles pour des manifestations culturelles et sportives.
• Sport Éduc’ :
Chaque mercredi et pendant les vacances scolaires, des activités sportives sont organisées pour les enfants de 4 à 12 ans afin de rendre accessible le sport et transmettre des valeurs de solidarité et de dépassement de soi.

LES AUTRES ACTIONS
  • À Évry, des crédits de base de fonctionnement sont accordés pour chaque école et un soutien spécifique des projets des équipes enseignantes (sorties scolaires, aide matérielle et logistique aux projets pédagogiques…), un investissement à hauteur de 600 000 euros / an est apporté. Les liens de la municipalité avec les établissement scolaires sont également forts, notamment pour encourager l’accompagnement des projets pédagogiques valorisant la citoyenneté (par des subventions), ou encore de nombreuses découvertes institutionnelles proposées aux élèves.
  • L’école de la République, gratuite, obligatoire et laïque, une réalité à Évry. Dans cette optique, la municipalité offre chaque année les fournitures scolaires aux enfants d’élémentaire.
  • Des actions d’accompagnement à la scolarité nombreuses et complémentaires, que ce soit dans les Maisons de quartier, avec le Contrat Local d’Accompagnement Scolaire (CLAS) – 500 enfants et adolescents – ou avec l’accompagnement éducatif du soir organisé par la Ville dans chaque école – 800 enfants.
  • Evry très mobilisée dans son dispositif de Réussite Educative. Avec ses partenaires, 400 suivis et accompagnements individualisés d’enfants, de jeunes et de leur famille.
  • Un nouveau dispositif « Alternative Suspension » : prise en charge en petit groupes (5 maximum) de collégiens sur une semaine durant une exclusion temporaire de leur établissement scolaire. Travail en ateliers autour de débats dirigés, de l’estime de soi, du comportement. 130 jeunes visés pour la prochaine année scolaire
  • L’Éducation Prioritaire, pour une école plus juste : la mise en œuvre de la refonte de l’Éducation Prioritaire, dans laquelle la Ville s’est fortement impliquée, est effective depuis 2015. Le collège des Pyramides et les écoles de son bassin évoluent en REP+, les collèges Galilée et Eluard et leurs bassins en REP, le collège Montesquieu bénéficient d’une attention particulière qui les assimile aux collèges de l’éducation prioritaire. Des attentions particulières ont également été accordées aux écoles Mauriac, la Fontaine, Cartier, Dolto, Lamartine.

 

  • À Courcouronnes, dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, une heure d’activités pédagogiques complémentaires (APC) est mise en place le mardi et le jeudi, de 11h30 à 12h20. Assurées par les enseignants, les APC servent non seulement à apporter une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, mais aussi à accompagner le travail personnel des élèves ou à organiser une activité prévue par le projet d’école. Elles offrent ainsi un champ beaucoup plus large d’activités pédagogiques et concernent ainsi un nombre plus important d’élèves, qui peuvent y participer à différents moments de l’année par groupes restreints, de novembre à mai.Placée sous la responsabilité de l’État, leur organisation générale est proposée par le conseil des maîtres et arrêtée par l’Inspection de l’Éducation Nationale. Les activités pédagogiques complémentaires font partie intégrante des obligations de service des enseignants, mais elles ne relèvent pas du temps d’enseignement obligatoire pour les élèves : elles nécessitent de recueillir l’accord des parents ou du représentant légal des enfants qui en bénéficient, et elles sont gratuites pour les familles. En revanche, les élèves inscrits à ces activités s’engagent à y être présents.L’aide aux devoirs pour les élémentairesUne heure d’aide aux devoirs est proposée pour les élémentaires de 17h à 18h.
  • => En savoir plus sur Le contrat local d’accompagnement scolaire (pour les collégiens et les secondes)
  • Les jeunes qui en ont besoin sont accueillis au centre social Brel-Brassens au Canal, tous les jours (sauf mercredi et vacances scolaires) de 17h30 à 19h. Le but de ce dispositif est de leur apporter un soutien, de les aider à se structurer, mais aussi de leur donner des compléments d’informations et d’organiser des activités culturelles. Ce dispositif est étendu à titre expérimental, en septembre 2013, aux élèves Courcouronnais scolarisés en classe de seconde au Lycée Georges Brassens. L’accompagnement sera proposé dans les locaux du PIJ (Espace Pierre Nicolas) de 18h à 19h30 les lundis, mardis, jeudis et vendredis. Nombre de places limité.

 

La scolarisation des enfants de moins de 3 ans

Évry-Courcouronnes s’inscrit pleinement dans l’objectif national d’encourager la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, selon des conditions et des modalités adaptées.

  • À Évry, 80 enfants sont accueillis dans nos écoles, dans un cadre préalablement défini pour chaque enfant à travers un « projet d’accueil individuel » entre l’école et les parents.

  • À Courcouronnes,
    les établissements d’accueil du jeune enfant proposent des places en accueil régulier et en accueil occasionnel selon les besoins des parents domiciliés à Courcouronnes.Le tarif est fixé selon le barème de la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) en fonction des ressources des parents et le nombre d’enfants à charge.En accueil régulier, les admissions sont prononcées dans la limite des places disponibles en tenant compte de l’ordre chronologique d’inscription, du choix des parents  et de l’âge de l’enfant au moment où une place est vacante.
  • Les parents établiront un contrat afin de définir les jours et heures de présence de l’enfant au sein de la structure.
  • Une adaptation progressive est nécessaire, dans l’intérêt de l’enfant, quel que soit son âge.
  • Formulaire de demande d’inscription en accueil occasionnel
  • Formulaire de demande d’inscription en crèche

 

Infos

Direction de l’Éducation

Enfance